Diksa

 

On se rencontre vers 2003-2004. On peint pas mal mais on sketch aussi énormément ensemble. A l’époque, il bosse dans le nord de Paris et moi j’habite juste de l’autre côté du perif’. Il passe quasi tout les jours à la maison. Il m’apprend le style avec un simple stylo bic et une feuille. C’est entre autre Diksa qui m’a donné le goût pour le tracé direct. Je me souviens qu’il te remplissait un A3 en quelques minutes avec lettrage, persos et tout ce qui fallait pour te renvoyer dans tes 22 mètres. Il trace ses lettres avec sa propre logique et t’emmène toujours là où tu ne l’attend pas. Ceux qui le connaissent savent de quoi je parle. Diksa c’est aussi un mec généreux, qui aime transmettre sa vision du graff, toujours prêt à sketcher ton nom ou te faire une maquette. C’est un des mecs avec qui j’aime parler de style. Pas le genre de gars à faire des chichis : quand ta pièce tue il te le dit et quand elle pue il n’hésite pas aussi ! J’aime sa franchise qui se retrouve dans sa peinture. On est sur la même longueur d’onde.

C’est sans aucune retenue que je peux dire qu’il est une de mes influences majeure dans mes lettres et ma vision du graffiti.

Respect a un génie du style.

video via Dize blog

Colors Parnters wall avec Diksa ici.

Tags:

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment