Pyroe Izzy Poet

Tout début Avril de cette année je part quelques jours pour Berlin. Arrivé le vendredi matin vers 8h00. Pyroe me récupère. On prend un café chez lui et on enchaine:rendez-vous était pris pour la fin de matinée à Rummelsburg dans le Sud Ouest de Berlin. On traverse toute la ville pour arriver devant le mur que je connaissais déjà mais sur lequel je n’avais jamais peint. Au départ il était convenu une session avec Serch et Poet. Finallement Serch aura une galère de dernière minute et ne pourra pas venir. On enchaine donc ce mur à trois. Pyroe avait un pot de peinture d’une couleur qui me motivait pas vraiment. Tant pis, on avait que ça. On roulotte le mur. On sketch. On remplis nos lettres. Inka qui finissait un graff juste à côté avait sorti son ghetto blaster. Bonne ambiance. Quelques collègues dont Davis et More passerons en milieu d’après-midi.

Lors de cette session, Francky sort un classic Pyroe style.Un lettrage équilibré avec des connexions entre chaque lettre comme à son habitude.Ces connexions apparaissent 100% naturelles et unisssent les lettres entre elle, le travail d’un style qui a murit avec le temps. C’est vrai que d’un graff à l’autre Pyro reste souvent dans le même flow et les mêmes formes de lettres. Pourtant, en suivant son travail de plus près, tu te rend compte que son style est en constante évolution. Il y a toujours de la nouveauté dans ses graffitis. Son choix de couleurs et la manière dont ils les posent est toujours remarquable, particulièrement sur cette pièce.

Poet réalise une très belle pièce. La mix de lignes arrondies et droite est surprenant de maitrise. L’exemple le plus flagrant en est l’opposition de la forme de la boucle du P super molle et le E complètement basé sur des lignes droites: ça passe plutôt bien. La question s’est posé du choix de contour. Personnellement sur le coup je n’aurais pas pris ce bleu mais avec le recul il passe plutôt très bien. Poet rajoute des effet dans son volume, des aplats de le fill-in. Il ne s’arrête pas d’ajouter des éléments.

Pour ma part, je ne signe pas la plus belle pièce du week-end mais elle a le mérite de coller avec l’ensemble du mur. Je test pour la première fois cette boucle dans le bas du I et du Y que je dessine depuis déjà un moment sur papier. Elles apparaissent plus dynamiques sur sketch que sur le mur mais je reste satisfait de celle du Y. Les Z cassent pas de briquent d’ailleurs je suis surpris de les avoirs validés après l’esquisse sur mur. Contour jaune as usual. Le sur-contour je le dois à la mise sous pression de Davis qui trouve que le lettrage ne se démarque pas assez du mur. D’habitude je trouve que les sur-contours tassent ta pièce et niquent la dynamique. Là je suis à Berlin, je me dis que c’est l’occasion de tester des nouvelles choses.

Pour le fond, je lance l’idée de faire des « splashs ». Je pose les formes sur tout le mur. Au départ, je pensais les faire en aplat une couleur. Poet ajoute son grain de sel et lance l’idée de les customiser chacun à sa manière. Il ajoute quelques effets dans le fond avec différentes couleurs. Au final un mur ultra coloré et cohérent.

clique sur la photo pour voir l’agrandir.

Tags:

1 Comment

  1. QIREX RD dit :

    Yo! Ton blog est très intéressant et tes prods sont vraiment stylées.
    Je m’autorise deux remarques :
    - attention à l’orthographe et à la syntaxe de tes articles, des fois ça pique les yeux
    - le gris foncé sur fond noir est très difficile à lire, une couleur un peu rehaussée, ou du blanc serait parfait.

    Continues le bon boulot, et encore merci de nous faire partager tes réflexions et ton style.

    Cheers.

Leave a Comment