Book of Life

Nouvelle bibliothèque.  J’y ai mis l’essentiel. Des livres, des fanzines. Je passe mon temps à les regarder et serai pourtant incapable de dire quel livre est mon favoris. Plusieurs noms me viennent tout de même à l’esprit. Power of Style avec les pièces originales de Jack, les sketchs à Nick, l’alphabet de Des et puis les pièces de mes crew partner Shaw et Kide. Il y a aussi Writing – Urban Calligraphy and Beyond où je me souviens d’un texte de Poet, des sketchs de Bus et puis ces pages de Akim où il cherche des lettres dans les éléments de la nature (le premier 1/3 du livre est tout de même le plus intéressant). Lorsque j’ai la nostalgie de Hambourg, je regarde Hamburg City Graffiti. Même si le livre raconte l’histoire du graffiti hambourgeois, une grosse partie des pièces qui sont dedans correspondent à la période où j’y résidais. La série des Overground est irréprochable. J’attendais plus de Rockin’It Suckers (le livre des RIS) qui se feuillette rapidement mais qui  recèle de styles légendaires. Le On The Run sur Part1 et puis le livre de T-Kid pour lequel je n’arriverai jamais à allé jusqu’au bout (la traduction française est trop soutenu et le style assez lourd). Plus récemment, il y a Descente Interdite. Le livre le plus informatif et qualitatif que j’ai pu avoir entre les mains. Dense, on peut le lire, le reposer et continuer quelques semaines plus tard.

En terme de magazines, j’hésiterai un peu moins. Mes deux favoris sont le Backjumps avec la cover de Kacao et le Overkill « Miles Davis ». Ensuite si tu mets à part les XG et les Gettin’ Fame qui sont tous de qualité, mes favoris sont « étrangés »: UP, Stylefile, Incognito, Clique (sauf le dernier, le format journal le rend chiant à lire.). Bref. Je ne vais pas me répéter. J’ai déjà consacrer une partie d’un post au sujet des magazines,ici .

Le dernier roman que j’ai lu doit daté de ma première année de lycée mais c’est vrai que les livres de graffiti et les magazines j’aime bien. J’ai d’ailleurs toujours voulu faire le mien: livre, puis magazine. J’avais jusqu’à récemment envie de présenter les styles que j’apprécie avec des articles complets, des (vraies) interviews…beaucoup de textes et d’informations, d’expériences, quelques belles photos. J’avais envi de faire parler les graffeurs (parfois trop silencieux…en tout cas en public…parce qu’entre eux, ça parle beaucoup… hein!). L’idée me plaisait et puis je me suis renseigné sur les coûts, la distribution, le marché et je me suis vite rendu compte qu’à moins d’avoir un plan imprimeur béton, c’était voué à l’échec. Plus personne n’achète de magazines. Tout le monde va sur Internet. Il parait que c’est l’invention du siècle.

 

 

ps: Si tu lis ces lignes et que tu as un plan imprimeur pas chère et qualitatif, je suis intéressé.

Tags:

5 Comments

  1. cedricito dit :

    J’ai l’impression qu’il manque quelques magazines dans ta collection… Haha!!!

  2. TopG dit :

    Le LA Graffiti et le Berlin tranche jaune ça raconte quoi? Ca vaut l’achat? Je ne les ai jamais vus…

    • IzzyWobster dit :

      Le LA graffiti on me l’a offert…j’suis pas super fan. Disons que je l’aurais pas acheté. Et le Berlin jaune c’est un bouquin sur la ville qu’un local m’a offert (y’a pas de graffiti dedans juste l’histoire de la ville et des photos des monuments)…

    • IzzyWobster dit :

      Je viens de passer (re) passer chez toi. Le Ruzd est effectivement très bon. Le Fuzz il est bien dispo qu’en anglais, right ?

Leave a Comment