Archive for category: Life

Systematik -Weso & Tocs

Systematik. 2000 (environ)

Voici un graffiti fait avec Weso et moi même « aux 3 maisons » (le nom du quartier s’appelle en réalité le Faubourg des 3 maisons), un terrain nancéien qui n’existe plus mais qui a bien vécu. Le lettrage et le choix des couleurs est de Weso. Je n’étais là que pour l’assister dans les remplissages sur cette pièce. Systematik était le nom de mon groupe de rap quand j’étais ado. Impossible de dater cette photo de manière sûr. Je pense que c’est une pièce de 2000 mais je ne peux pas le confirmer. Je me renseigne auprès de Weso (qui se rappelle bien mieux que moi de ce genre de détail) et vous tiens au jus.

Plus d’infos sur mon ancien groupe ici.

+Continue Reading

Sketching all day everyday

LAUSANNESKETCH

photo A76

+Continue Reading

30 ans

Pour mes 30 j’organise un week-end graffiti avec mes potes. Jeroo était évidemment invité mais n’a finalement pas pu se rendre disponible. Il pense tout de même à me le fêter à sa manière …

+Continue Reading

Izzy Book – Years of modernity

Courant 2009, je passe chez Fabien. On chill tranquillement et puis au bout de quelques temps il me met entre les mains un livre en cuire épais. Je l’ouvre. A l ‘intérieur je découvre des clichés de Berlin: t-ups, rooftop, rues et tout un tas d’autres photo d’ambiance de la ville. Je me souviens avoir halluciné car je surveille d’assez près ce qu’il sort en terme de bouquins sur la capitale allemande. Mais celui-ci je ne le connaissais pas. Une fois le contenu parcouru, Fabien m’explique qu’en fait ce sont des photos qu’il a prisent là-bas lors de son dernier voyage. Il m’explique également que c’est via un site web qu’il a fait la mise en page et que ce même site lui avait imprimé et envoyé le bouquin. Je  sais plus si c’était cette fois là, mais il me sortira également un autre livre avec une grosses partie de ses photos secrètes de l’époque. Le contenu en était tout aussi intéressant.

L’idée était tellement bonne: retrouvé un support papier pour voir ses graffiti…un retour au book photo. C’est tout de même bien plus sympa que de regarder ses graffs sur un écran d’ordinateur. Je me met donc dans l’idée de faire le mien. Je prend mon temps pour le réaliser. Il se compose de 3 parties : Paris, Berlin, Lyon (je zap Nancy et Hambourg parce qu’il me manque pas mal de photos et que les graffs de cette période ne me plaisent plus vraiment). Je garde des espaces vierges pour aérer la mise en page et puis aussi parce que je demande à plusieurs graffeurs de me faire un commentaire, un sketch, un tag ou un flop. Je respecte la chronologie des photos (même si Berlin est à cheval entre Paris et Lyon) et prend plaisir à revoir des graffiti qui pour certaines étaient enfouis au fin fond des répertoires de mon PC. Résultats: 120 pages dont voici quelques clichés.

+Continue Reading

More, Spot 189, Izzy – AYCE silver bros

Février 2008 à côté de Berlin, dans le spot à More. C’est son terrain de jeu pendant au moins 1 ou 2 ans. Un bâtiment complet 5-6 étages juste pour lui.Avant de faire notre graff de la journée on passe souvent ici pour faire une pièce tôt le matin ou en fin de journée. Toujours Spot189, More et moi. Le bâtiment sera détruit fin 2009. More ma fera une dernière photo du bâtiment avec un chrome en lévitation dans le vide.

+Continue Reading

Grenoble

Avril 2011 je passe rentre visite à Aple76. On démarre une pièce couleur, fond noir le long de l’Isère. Le mur est long voir même sans fin. Alors je me sens de faire un chrome un peu plus loin sur le mur.Une pièce éclaire pour me défouler. Je la trouve bien: la flèche du bas qui ré-équilibre et qui dynamise, le Y pour une fois arrondie. J’exécute donc et reprend ensuite le dur labeur de la réalisation d’une pièce couleur qui sera au final une croute monumentale : un bon choix de couleurs mais des lettres bien nazes. Au final,  je ferais trois pièces. Aple lâchera à un bon Fact, qui bouge bien. Je repart un peu vénère d’avoir fait une merde. Le collègue m’aura bien mis à l’amende mais il sait que je l’attend de pied ferme pour le match retour!

+Continue Reading

Black & Krome

Black & Krome, Bombing Killaz, Bande de Kons c’est le nom de mon premier groupe créé par Seno. Kari et moi même (je pose Tocs à l’époque) sommes les premières recrues. (Kari est à cette époque mon rappeur binôme dans Systematik). Weso au départ n’est pas trop chaud  et puis finalement il se met aussi à le poser (on bougeait souvent ensemble).

 Voici quelques photos des peintures BK auxquelles j’ai participé. A noté la dernière pièce plus récente (2001), que je fais avec Weso lorsque je revenais de Hamburg pour les vacances.

+Continue Reading

Nancy graffitin jam

Chaque année, je monte à Nancy à l’occasion de la Jam Nancy Graffitin organisé par la famille Kader et Djeso. C’est le moment parfait pour voir les potes et ce qu’ils deviennent. On y voit toujours les mêmes têtes. Des gars que j’ai cotoyé il y a peut être 15 ans que j’ai perdu de vu et puis les potos avec qui j’ai gardé le contact…Mash, Kdr, Sader, Stick, Weso, Djeso qui se font tout les ans un point d’honneur à être présent. Cette année, elle aura lieu le 4 et 5 Juin. Les potes sont toujours les mêmes…les familles s’agrandissent. De ce que j’ai déjà pu entendre, tout le monde ramène sa marmaille cette année. Ca va être bon…J’espère, parce qu’à priori cette édition sera la dernière.

Sur cette bande, je peins avec les FCK et Sader. Les couleurs sont distribuées de manière à faire un mur « concept ». En général, ça me saoul ces conneries. Mais bon là, on fait l’effort. Je fais mon esquisse rapidement en un jet, elle passe tout de suite (je m’en souvient très bien). Je chill un bon moment. Prend le temps de discuter avec toutes les têtes que j’ai pas vu depuis un baille. Cette année là, Weso est venu. On a bien chillé ensemble. C’était cool. Je fais mon intérieur, mes contours. Le légé sur-contour jaune, c’est Stick qui me le fera. Le graff est très statique mais l’enchainement B et E m’emballe bien. Sur le mur, Sumo, lui fait une énorme tête avec une grosse barbe pour que nos lettrage s’embourbent dedans.

Pour la petite histoire, c’est ce jour là que Sader rentre dans les  All You Can Eat. On était parti ensemble à Berlin quelque temps avant. Lors de ce déplacement,  j’avais fait rentré More dans le groupe qui lui avait fait rentré  Spot 189. On avait tous ensemble passé une putain de semaine. Du coup, c’était carrément cool qu’il participe à l’aventure. C’était en été 2007.

+Continue Reading

Systematik

Systematik, c’est le nom de mon groupe de rap de l’époque où j’habitais Nancy. On était deux rappeurs, 3 potes beatmakers qui s’appelaient la PNS Prod ( Fabs la Race – Stey- Jokos – PNS pour Pitch N’ Smock) et DJ Jokos. Les PNS qui étaient aussi un groupe de graffiti dont Jokos faisait parti. Ca nous occupait tout les week-ends et la semaine aussi. On écrivait des tonnes de textes à thèmes, des freestyles… On rappait chez Jokos. Plus précisément dans sa chambre qui était une cage à poule. Quand on répétait on était en commité restraint mais souvent le week-end on se faisait des sessions freestyles avec d’autres mecs (Neero, Saidou, Blondin…).Parfois ont été 10 dans la pièce.  T’avais même pas la place pour t’assoir, fallait rester debout. J’ai kiffé cette période où tu découvres tout : le rap, la danse, le djing … et le graffiti.

C’est Jokos qui m’a fait franchir la cap. Depuis tout petit, j’ai toujours été attiré par le graff mais je m’étais jamais vraiment dit que je pouvais me lancer là-dedans. Si mon premier graff je le fait en solo, les suivants je les ferais avec Jokos. Il faisait parti des DCB, un groupe très présent et un des plus fort à l’époque (il y a avait entre autre Mars, Kdr, Kera). J’avais un bon coach. Je le regardais sketché sur les posters de sa chambre et peindre sur les murs et j’essayais de refaire pareil.

Pour en revenir au groupe, on a quand même sorti un maxi qui s’appelaient « Bande Annonce ». Aujourd’hui ça parait ridicule mais il y a une douzaine d’année, c’était pas tout le monde qui sortait des disques. Les studios qui savaient bien mixé du hip-hop couraient pas les rues non plus. T’avais Jazz E Cut à Metz, mais pour nous s’était hors de prix. On a finalement enregistré en home studio. On avait payé le gars à moitié en liquide à moitié en chichon. Ca s’était un peu mal fini d’ailleurs. On avait mis longtemps à lui lacher son dû alors qu’il avait était plutôt patient… Encore aujourd’hui j’ai toujours un pote ou deux qui me remette ce disque quand je passe chez eux. On se marre. Il doit m’en resté un dans mes cartons.

Le graffiti sur le train date de 98, je l’avais esquissé sur papier avant. Je tag Tocs à gauche et BK à droite. Le 5.4 secteur en chrome c’est en dédicace à des potes de Trèves qui rappaient également : le THM Squad (un groupe franco-allemand)…avec entre autre mes potes Kaos et Neero…si vous lisez ces lignes (on s’est jamais), dédicace les gros!

+Continue Reading

Yard 5 Jam 2009

Habituellement je ne suis jamais invité à aucun événement et dans quasi aucunes jams. Mais depuis 2008, tout les ans je vais faire mon tour à Berlin courant juillet pour la Jam du shop Yard 5. C’est une bonne excuse pour me faire payer un billet pour Berlin et en même temps c’est pour moi l’occasion de participer à la seule jam valable (à ma connaissance) en terme de style.C’est un peu la jam héritière des Summers Sessions de Kehl/Strassbourg. Tout les stylistes de la lettre y sont présent. Hormis les cainris je dois être quasi le seul « étranger » de la jam depuis sa création.

Le   site est énorme. Il s’appelle le « Lunas Strant Garten » (littéralement: le jardin plage Luna). C’est en fait un lieu en plein air avec sable fin, bar, dj’s, breakers, meufs en bikini sur les transats…un truc paradisiaque au milieu du béton (U-bahn Warshauer strasse) .Pour cette année, j’arrive avec More bien en avance et donne un coup de main à l’organisation. On se réserve nos places. Sur la bande seront présents More, Hocus, Spot189, moi et un gars des DNS: Pre. Les copains sont à coté, tout va bien.

On démarre. Comme à chaque fois qu’on peint ensemble, More et moi on n’a pas besoin de se parler pour se dire quoi faire. On met les sprays au milieu, on peint, on se passe les couleurs…tout se passe au feeling. More nous fait un b-boy au milieu…le résultat et comme on aurait aimé qu’il soit. Mon I Z Z est plutôt classique. Pour le Y, c’est la première fois que je tente une phase où la patte du bas et cassé à l’horizontale. J’ai du faire un ou deux graffs avec ce style de Y, peut être qu’il faudrait que je reprenne cette phase à l’occasion…elle mérite d’être exploité. Dédicace aux AYCE de Hambourg venus pour l’occasion : Davis et Careo.

P.S: Mauvaise nouvelle, cet été la jam n’aura pas lieu…espérons que ce ne soit que partie remise.

+Continue Reading